Normes françaises

Normes électriques

Les normes françaises dans le domaine électrique:

Pour limiter les risques d'accidents et d'incendies, la sécurité électrique rappelle le respect des 6 points techniques à l'intérieur des logements.

- Pour les installations NEUVES, l'arrêté du 22 octobre 1969 impose le respect de la norme NF C 15-100.

- Pour les installations EXISTANTES, l'application de la norme NF C 15-100 dépend des contraintes liées au bâtiment. Des mesures compensatoires existent pour se rapprocher de cette norme.

 La norme NF C15-100 régit les installations électriques à basse tension dans l’habitat individuel et collectif et s’applique aussi bien aux bâtiments neufs qu’à la rénovation d’installations électriques.

1-

Présence d'un appareil général de commande et de protection, facilement accessible: interrupteur général à proximité du compteur électrique.

2-

Présence d'au moins un dispositif de protection différentielle (disjoncteur différentiel) de sensibilité appropriée aux conditions de mise à la terre 

3-

Présence d'un dispositif de protection contre les surintensités adapté à la section des conducteurs 

4-

Présence dans les pièces humides (cuisines et salles de bains) d'une liaison équipotentielle et respect des règles liées aux zones dans les locaux contenant une baignoire ou une douche

5-

Absence de matériels électriques vétustes, inadaptés à l'usage 

6-

Absence de conducteurs non protégés mécaniquement (isolants 

 

       
     

 

 

Normes plomberie

La plomberie regroupe la zinguerie, le chauffage central et la plomberie sanitaire.

Le "DTU", document technique unifié, a pour vocation de valider des méthodes qui ont fait leurs preuves. Il permet de réunir les principes de calcul et de mise en œuvre concernant les travaux de construction et de rénovation d'ouvrages. Cette référence est constamment modifiée selon l'évolution et les contraintes du marché. 

Ainsi en plomberie, le DTU distingue les différents types de tuyauterie comme les canalisations en fonte, en chlorure de polyvinyle, en polychlorure de vinyle ou en cuivre.

Sachez que 7,5 millions de logements, principalement les constructions de 1950, sont encore dotés de canalisations en plomb!

La directive européenne de 1998 n'oblige pas de les changer...

Petit conseil: 

Faire couler le robinet le matin pendant au moins une minute permet de diminuer la concentration en plomb dans l’eau. Utiliser de l’eau froide pour cuire les aliments!

Le saviez-vous? 

Le plomb présente des risques d'intoxication(saturnisme). Il cause des retards de développement physique et mental chez le bébé et l’enfant ainsi que des problèmes d’hypertension artérielle chez l’adulte.

Normes aménagement

Aménagement cloisons:

Le "DTU 25.41", Document Technique Unifié a été révisé en décembre 2012 et appliqué dès le 1 avril 2013.

Cette mise à jour renforce la qualité et la sécurité des ouvrages en tenant compte des évolutions et des nouvelles normes en vigueur.

Le nouveau DTU 25.41, c'est :

- L'introduction des isolants PSE (Polystyrène Expansé) élastifiés pour améliorer les performances acoustiques des murs.

- L'augmentation des épaisseurs d'isolant (PSE 140 mm, PUR et laines minérales 120 mm).

- L'introduction des enduits et mortiers de rebouchage hydrofugés.

- Une meilleure prise en compte de l'étanchéité à l'air.

- Une modification des techniques de mise en œuvre (Gaines électriques)

Aménagement combles

L'aménagement des combles est un projet souvent motivé par le besoin de disposer d'une plus grande surface de plancher.

 

Une hauteur minimale est nécessaire pour rendre cet espace habitable.

 

La faisabilité technique du projet dépend en particulier du type de charpente.

Sa transformation doit impérativement être confiée à une entreprise spécialisée.

Certains travaux nécessitent des autorisations administratives pouvant aller de la simple déclaration au permis de construire.

Normes revêtement

1- La norme "PEI", norme européenne pour le carrelage émaillée, classé selon la résistance à l'abrasion et le lieu d'utilisation:

GROUPE 1, passage très faible : salle de bain, chambre d'habitation sans liaison directe avec l'extérieur.

GROUPE 2, passage faible : appartement, salle de bain, chambre sans accès direct vers l'extérieur.

GROUPE 3, passage modéré : appartement, maison individuelle sauf cuisine.

GROUPE 4, passage intense : maison individuelle, cuisine comprise, bureau sans accès extérieur.

GROUPE 5, passage très intense : habitation et local public nsans usage de grès cérame (commerce).

 

2- La norme "R", concerne la glissance du carrelage avec des pieds chaussés.

R   9, le niveau d'antidérapance est faible : le carrelage peut être posé sur une terrasse abritée.

R 10, le niveau d'antidérapance est normal : le carrelage peut être posé sur tout type de terrasse.

R 11, le niveau d'antidérapance est élevé : le carrelage peut être posé sur tout type de terrasse, bord de piscine ou pièce humide.

 

3- La norme "UPEC", elle concerne 4 critères : l'Usure, les Poinçonnements, la tenue à l'Eau et la sensibilité aux agents Chimiques.

U : Usure due aux effets de la marche, résistance à l'abrasion.

P : Poinçonnement dû au mobilier fixe et mobile, résistance mécanique.

E : Eau, comportement à l'égard de l'eau et de l'humidité.

C : Chimique, résistance aux agents chimiques et tâchants domestiques.

 

4- La norme "MOHS", elle définit la dureté et la résistance aux rayures du carrelage.

MOHS 1 à 3 : le carrelage est faiblement résistant.

MOHS 4 à 7 : le carrelage est peu rayable.

MOHS 8 à 10 : il garantit une très bonne résistance.

Commentaires

  • Thomaslax

    1 Thomaslax Le 25/07/2017

    Hot sale! E-gift card amazon with a face value of $ 2000 for only $ 500.
    https://amazonegiftcardcheap.wordpress.com
    The promotion will last until July 31, 2017. After July 31, the price will be $ 1000
    https://amazonegiftcardcheap.wordpress.com

Ajouter un commentaire

Anti-spam